Kiwis, abricots, oranges, fraises, groseille, mûres, framboises, prunes ou encore coing : peu importe la période de l’année il est possible de trouver des fruits de saison pour la confection de vos confitures maison ! Ce mélange gélifié de purée ou de pulpe de fruit et de sucre que l’on vient faire réduire dans une bassine à confiture vient enchanter nos petits-déjeuners et s’avère un excellent allié anti-gaspillage en donnant une seconde vie au trop plein de fruits de notre jardin. Que vous soyez adepte de la classique confiture de fraises ou que vous préfériez les mélanges audacieux il existe quelques techniques de base et quelques astuces pour vous aider à réussir toutes vos confitures.

Grosso modo il vous faudra avoir les bons ustensiles de base (bassine, pot ou bocal à confiture, écumoire etc.), avoir une bonne proportion fruits-sucre et maîtriser les bonnes techniques de cuisson. Saviez-vous que désormais même les légumes s’y mettent et que l’on retrouve de délicieuses confitures de tomates ou même de pomme de terre à vanille.

 

Les ustensiles de base pour réussir sa confiture comme un pro

 

Pour faire de la confiture dans les règles de l’art il convient d’emblée d’avoir quelques ustensiles de base.

  • Ustensiles à mesure : verre doseur/balance de cuisine
  • Ustensile de cuisson : bassine à confiture ou grande casserole pour porter à ébullition vos fruits
  • Écumoire
  • Pots à confiture et couvercles que vous aurez préalablement fait stériliser
  • Les petits plus : le thermomètre

 

Les proportions : une question de précision !

 

Pour réussir avec brio une bonne recette de confiture hors de question de mesurer à l’œil et de laisser place à l’improvisation ! Vous devez scrupuleusement respecter la bonne proportion quantité de sucre et quantité de fruits que ce soit pour une confiture d’abricot, de rhubarbe ou de cerises ou encore une marmelade. En général les proportions suivantes doivent être respectées :

  • Confiture : 800 grammes de fruits pour chaque kilo de sucre
  • Gelée : 1 kilo de fruits pour chaque kilo de sucre

 

Une cuisson qui rime avec minutie !

La cuisson de votre confiture se fera à feu très vif d’où l’intérêt d’opter pour une bassine en cuivre qui résistera parfaitement aux très hautes températures contrairement aux matériaux comme l’étain par exemple qui se décolore si exposé aux températures extrêmes. Comptez environ 10 minutes d’ébullition pour chaque deux kilos de confiture. N’oubliez pas d’enlever l’écume à l’aide de votre écumoire tout au long de la cuisson pour que votre confiture soit bien limpide.

Petites astuces de grand-mère pour faire une confiture d’exception !

  • En cours de cuisson, vous pouvez ajouter de la pectine ou encore de l’agar agar pour une meilleure gélification de votre confiture sans pour autant en dénaturer le goût.
  • Pour conserver la couleur des fruits dans votre confiture, ajoutez un peu de jus de citron en début de cuisson : résultat une confiture de fraise ou de framboise bien écarlate ou une confiture de cassis bien violette.
  • Pour savoir si votre confiture a bien prise: placez une petite goutte sur une assiette que vous placerez au réfrigérateur, s’il se gélifie après cinq minutes, votre confiture peut être mise en pot.
  • N’oubliez pas de bien stériliser vos pots à confiture dans de l’eau bouillante avant de les utiliser.